Amélie LEGUAY
Coach

PUIS-JE RÉUSSIR À VIVRE DE MON ACTIVITÉ DE COEUR ?

Thérapeutes

"Puis-je réussir à vivre de mon activité de thérapeute, de coach ?"

Question que nous nous posons toutes avant de nous lancer, ou lorsque nous démarrons notre activité.

Si vous aussi vous vous posez cette question, alors cet article est pour vous !

Après presque 4 années de recul en tant qu’entrepreneuse de coeur, d’abord praticienne en massages énergétiques puis Coach pour Thérapeutes et accompagnantes, voici ce que je peux vous partager :

Tout d'abord : Oui vous pouvez en vivre !

Ensuite : Ça dépend de vous !

Je développe ;)

 

Tout d’abord, oui c’est possible de vivre de son nouveau métier de thérapeute ou de coach !

Je n’ai pas de statistiques à proposer car il est impossible de faire un recensement exhaustif et fiable du taux de réussite dans les métiers de la thérapie et du coaching, et surtout je ne veux pas vous fournir d’informations négatives (et biaisées de ce fait) qui nourriraient votre mental... car votre mental est à l’affut des infos qui alimentent les arguments pour vous empêcher d’avancer et de suivre l’appel de votre coeur. Car votre mental est surtout régi par vos peurs.

Ceci étant dit, pas besoin de statistiques. Vous voyez bien autour de vous des thérapeutes, des coachs, des accompagnants, qui sont installés depuis longtemps ou peu de temps, dont l'activité perdure au fil des années, qui sont épanouis et qui vivent de leur activité !

Donc : oui c’est possible.

 

Aidez-vous des bonnes personnes pour réussir dans votre activité de coeur

Ce qui m'amène à cette recommandation : focalisez votre attention sur ces personnes qui ont réussi, qui sont positives, inspirantes car elles sont épanouies dans leur métier. Il peut s’agir de thérapeutes, de coachs, de soignants, de formateurs, etc..

Rapprochez-vous de ces personnes que vous ressentez comme inspirantes et demandez-leur si elles sont d'accord pour vous parler de leur parcours, de comment elles ont cheminé, comment elles ont réussi. Pour certaines cela aura été plus facile que pour d’autres, c’est notamment le cas lorsque l’on est tellement alignée et équilibrée que tout est assez fluide. Fluide ne veut pas pour autant dire facile.

Vous verrez que chacune a eu son lot de challenges à relever, et aussi de grandes joies, et qu'elles ont tiré des leçons constructives de leur parcours, qui peuvent vous inspirer et vous aider.

Laissez de côté les personnes, y compris vos amis de formation, des pairs, dont vous sentez qu’elle ne vous aident pas à être optimiste et à croire en vous. N'oubliez pas que les personnes que vous côtoyez ont naturellement tendance à projeter sur vous leurs propres peurs et croyances.

 

Inspirez-vous d'exemples d'entrepreneuriat positif

Inspirez-vous d'exemples de réussite et non pas d'exemples d'échecs (dont votre mental raffole), ce sera également un très bel atout pour avancer.

Laissez de côté les scenarii catastrophes qu'on va vous relater ou que vous allez lire, que ce soit des échecs d'entrepreneuriat dans votre famille, parmi vos amis, ou ce qu'on va vous dire sur telle thérapeute qui a finalement décidé de tout abandonner ou qui n'en vit pas après plusieurs années. Ces personnes ne sont pas vous ! Et rappelez-vous que vous nourrissez votre mental en focalisant sur ces histoires là.

Prenez aussi du recul sur les exemples et statistiques que certains vont vous présenter pour vous vendre une formation en ligne en communication, ou en marketing, censée vous amener plein de clients et faire exploser votre chiffre d'affaires. Si certains arguments sont basés sur la peur, ça n'est en général pas très bon signe.. 


Votre réussite ne viendra pas de techniques, mais de vous !! Du coeur que vous mettez dans votre nouveau métier, de la foi que vous avez en votre mission aussi, mais également des moyens que vous vous donnez pour dépasser vos peurs et vos difficultés de façon générale. 

 

Tout cela amène à une question sous-jacente....

 

« Réussir dans son activité de thérapeute ou d'accompagnant, ça veut dire quoi ? »

Il y a en général 2 approches que j’ai pu identifier :

  • l’approche mentale : gagner tant d’argent, avoir votre cabinet, avoir tant de clients, etc.
  • l’approche du coeur : faire de votre passion votre métier à 100%, et en vivre pleinement - et ce au delà de l’aspect financier. C’est à dire faire de votre passion et de ce qui vous anime profondément votre quotidien. 

Or, si vous êtes une personne sensible, en chemin d’évolution personnelle et intérieure, a fortiori spirituelle, alors : l’un ne va pas sans l’autre. Surtout : l’un supporte l’autre !


J’ai constaté que lorsqu’on focalise trop sur l’aspect financier, on se met une pression de résultat qui nous bloque à plein d’égards et ne nourrit pas suffisamment notre motivation profonde. Or cette motivation profonde, qui est de faire de ce qu’on aime et ce pour quoi on se sent fait, c’est ce qui donne du sens à notre vie et à nos actions. Aider, contribuer au mieux-être des personnes, à leur guérison, à leur éveil, contribuer à un monde meilleur, mais aussi.. progresser soi-même sur ce chemin. En focalisant sur le résultat, nous mettons au second plan le « pourquoi » nous voulons au départ nous lancer dans ce métier de coeur, et nous n’y sommes plus suffisamment connectés pour dépasser le « comment  y arriver » et toutes les peurs associées.

A l’inverse, quand on focalise uniquement ou presqu’exclusivement sur l’aspect idéaliste du métier que nous voulons exercer, nous perdons facilement la connexion avec la réalité matérielle de notre vie et du cheminement pragmatique que requiert le fait de créer, puis de réussir, dans notre nouvelle activité, notre nouveau métier.

 

Être Entrepreneuse de coeur à 100%

C'est pourquoi j’aime résumer l’ensemble de nos métiers d’aidants, d’accompagnants indépendants, sous le terme d’ « entrepreneurs de coeur » car le terme recouvre ces deux notions indissociables : Entrepreneur + de coeur.

En effet, quand je me lance en tant qu’indépendante dans un nouveau métier, dans une activité passion et dont je veux pouvoir tirer un revenu satisfaisant pour moi (et pourquoi pas dont je suis fier. !), j'ai fort intérêt à me considérer comme un.e entrepreneur.e. Je choisis de créer une activité rentable et qui m’épanouit pleinement. Pour que cela puisse se faire et que j’en tire les meilleurs bénéfices (confort, joie, etc.) je dois assumer toutes les responsabilités qui découlent de ce choix, c’est-à-dire de prendre en main les aspects administratifs, financiers, organisationnels (ou de les déléguer), également de me dépasser (détermination, remises en question) et de dépasser les freins extérieur (regard des autres, confinement, etc.).

En choisissant de vivre à 100% de mon métier passion, j’accepte donc d’endosser régulièrement ce rôle de « responsable d'une activité rentable et viable».

Parallèlement, en choisissant de faire de ma passion mon métier, et d’en vivre pleinement, non seulement je choisis de faire ce qui me passionne chaque jour, et d'aider les autres, mais je me choisis aussi moi. Cela est bien souvent omis, et la vie se charge de nous le rappeler. Car en faisant de mon métier l'aide à l'autre, et en voulant en vivre vraiment, je prends avant tout la responsabilité de bien me connaître de répondre à mes besoins et je choisis de prendre soin de moi pour être dans un bon équilibre. Je choisis aussi de me donner de la valeur, et de valoriser mes talents, mes capacités vis-à-vis des autres (clients).

En résumé : je sais enfin ce que je vaux, je le valorise à sa juste valeur dans un métier que j’aime profondément, et je me responsabilise pleinement par rapport à mon équilibre et dans mon rôle de «responsable de mon activité». 

C’est bien souvent de tout ceci que va découler une abondance matérielle durable pour les entrepreneurs de coeur

=> Donc l’essentiel de votre réussite va se jouer sur votre volonté profonde à être une entrepreneuse de coeur et à agir en tant que telle ! La bonne nouvelle, c'est que plus vous êtes alignée avec vous-même, dans votre vie et votre activité (les deux sont liés), plus c'est facile.

 

Des questions pour apporter de la clarté dans votre installation/développement d'activité de thérapeute ou coach

Cela m'amène à vous partager ces questions, que je vous invite à vous poser pour vos avancer :

  • Voulez-vous croire en vous, ou attendez-vous que les autres croient en vous et qu'ils vous donnent leur aval ?
  • Êtes-vous prête à remettre votre épanouissement au centre de votre vie ?
  • Êtes-vous prête à aller regarder, travailler, nettoyer ce qui vous empêche d’avancer ?
  • Êtes-vous prête à vous transformer intérieurement pour créer/développer votre activité professionnelle de façon profonde et durable ?
  • Êtes-vous suffisamment passionnée par votre projet/activité pour ne pas lâcher et garder le cap même lorsque difficile ?
  • Êtes-vous prête à vous faire aider pour vraiment avancer lorsque ça bloque ?
  • Êtes-vous prête à vous responsabiliser, et à ne plus vous cacher derrière des peurs ou des excuses pour ne pas avancer ?


Si vous avez répondu «oui» à chacune de ces questions, alors OUI vous avez déjà tout pour réussir !

Si au contraire vous avez répondu «non» à certaines de ces questions, alors je vous invite à regarder de plus près ces parts de vous qui disent « non », pour comprendre ce qui vous freine ou vous bloque. Il peut s’agir de peurs, de croyances, de l’envie de ne pas sortir d’une forme de confort, de la conviction que ce n’est pas le bon moment, d’excuses, etc. Ce sont des choses qu’il vous faudra de toutes façons aller regarder si vous voulez vraiment créer la vie professionnelle dont vous rêvez et vous réaliser.

Pour cela, n'hésitez pas à vous faire aider, cela vous aidera à aller beaucoup plus vite et plus en profondeur. 

 

Amélie Leguay - Coach pour Thérapeutes & Accompagnants

Pour aller plus loin :


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Institut Cassiopée

Connexion